Alto Invest L’investissement innovant dans les PME - Gestion d’actifs (FCPI, FIP, FCRP) par investissement dans les PME. Placement financier. Investissement responsable (ISR). Réduction d’impôt. Alto Invest L’investissement innovant dans les PME - Gestion d’actifs (FCPI, FIP, FCRP) par investissement dans les PME. Placement financier. Investissement responsable (ISR). Réduction d’impôt.

L’investissement dans les PME. L’investissement dans les PME.

Actualités

NosoPharm lève 2,4M€ pour développer une nouvelle classe d’antibiotiques.

NosoPharm lève 2,4M€ pour développer une nouvelle classe d'antibiotiques.

Nosopharm, entreprise dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui un tour de financement de 2,4 millions d’euros.

Auriga Partners, Kreaxi et Alto Invest rejoignent les actionnaires historiques de la société

Lyon, France, le 28 mars 2017 - Nosopharm, entreprise dédiée à la recherche et au développement de nouveaux médicaments anti-infectieux, annonce aujourd’hui un tour de financement de 2,4 millions d’euros.

A cette occasion, Auriga Partners, Kreaxi et Alto Invest rejoignent les actionnaires historiques de la société. Les fonds levés permettront à Nosopharm d’accélérer le développement préclinique réglementaire de sa première molécule antibiotique, NOSO-95179, qui cible les Enterobacteriaceae, une des bactéries pathogènes prioritaires selon l’OMS. Les premiers essais cliniques chez l’homme devraient démarrer courant 2019.

« Nous tenons à remercier nos investisseurs historiques, ainsi qu’Auriga Partners, Kreaxi et Alto Invest qui nous ont rejoint à l’occasion de cette opération de financement », déclare Philippe Villain-Guillot, président de Nosopharm. « Grâce à ce tour, nous disposons désormais des fonds nécessaires à la finalisation de notre programme préclinique de NOSO-95179 et au lancement de nouveaux programmes de R&D en médicaments anti-infectieux. Nous déposerons une demande d’autorisation d’IND ou IMPD en 2018 pour NOSO-95179 en vue d’une première administration chez l’homme en 2019. Nous déposerons aussi de nouvelles demandes de brevets couvrant de nouvelles classes thérapeutiques anti-infectieuses d’ici fin 2018. »

« La résistance aux antibiotiques, conséquence d’un manque d’innovation depuis plusieurs années dans ce domaine, est un phénomène en plein essor. C’est pourquoi l’approche de rupture proposée par l’équipe de Nosopharm nous a séduits », précise Gwenaël Hamon, Directeur de Participations chez Kreaxi.

Pour Benoît Thiedey, Responsable de Participations chez Alto Invest  : « Nous nous réjouissons d’entrer au capital d’une société ambitieuse telle que Nosopharm, dont l’approche originale vise à répondre à la très forte demande en nouveaux antibiotiques liée aux résistances apparues dans l’écosystème hospitalier. »

« C’est un exemple de ce que peut apporter l’association entre une start-up et la recherche académique dans le combat contre les infections à bactéries multi-résistantes », ajoute Franck Lescure, Partner chez Auriga Partners en charge du fonds AURIGA IV Bioseeds. « En effet, la plateforme de découverte de nouvelles familles d’agents anti-infectieux utilisée par Nosopharm est issue d’une collaboration fructueuse entre l’entreprise et l’Institut National de Recherche Agronomique (INRA). La société, créée à Nîmes en Occitanie, bénéficiera désormais de l’écosystème lyonnais en infectiologie, ce qui illustre aussi l’intérêt des collaborations interrégionales. »

Chaque année en Europe, les pathogènes hospitaliers multi-résistants aux antibiotiques sont responsables d’au moins 380 000 infections et de 25 000 décès directs. Le traitement annuel et les coûts sociaux sont estimés à 1,5 milliard d’euros. Au niveau mondial, la résistance aux antibiotiques pourrait tuer 10 millions de personnes dans le monde chaque année d’ici à 2050, pour un coût total de 94 trillions d’euros. En février 2017, l’OMS a publié une liste de bactéries pathogènes prioritaires pour le développement de nouveaux antibiotiques. Les Enterobacteriaceae occupent le haut de cette liste, avec un niveau de priorité critique. En 2015, les taux de résistance combinée aux céphalosporines, aux aminoglycosides et aux fluoroquinolones chez les Enterobacteriaceae Escherichia coli et Klebsiella pneumoniae étaient respectivement de 5% et de 19% en Europe. Pour K. pneumoniae, le taux de résistance aux carbapénèmes, les antibiotiques de dernier recours, était de 8%, avec une tendance à la hausse.

NOSO-95179 est la molécule la plus avancée du portefeuille de Nosopharm, mais la société lancera également d’autres programmes de recherche amont dans le domaine des maladies infectieuses, à partir de sa plateforme biotechnologique anti-infectieuse innovante. Cette plateforme est basée sur l’exploitation pharmacologique d’une bioressource microbienne sans équivalent : les genres microbiens originaux Xenorhabdus et Photorhabdus, des bactéries symbiotiques des nématodes entomopathogènes des genres Steinernema et Heterorhabditis. A ce jour, plus d’une centaine de nouvelles molécules produites par Xenorhabdus et Photorhabdus ont été décrites. Xenorhabdus et Photorhabdus représentent une bioressource de fort intérêt pour découvrir de nouveaux médicaments.

A propos de Nosopharm Nosopharm est une société de biotechnologies spécialisée dans la recherche et le développement de nouvelles molécules anti-infectieuses. La société a découvert et développé NOSO-95179, un antibiotique de nouvelle génération dans le traitement des infections aux pathogènes hospitaliers multi-résistants. Nosopharm a développé une expertise unique dans la découverte de produits naturels bioactifs issus des genres microbiens Xenorhadbus et Photorhabdus, et en chimie médicale de l’Odilorhabdine, la nouvelle classe d’antibiotiques à laquelle appartient NOSO-95179. Fondée en 2009, Nosopharm est basée à Lyon (France) et s’appuie sur une équipe de sept personnes. A ce jour, la société a levé 4,2M€ en capital privé et a reçu 1,9M€ de subvention de l’IMI, la DGA, Bpifrance, la région Languedoc-Roussillon et FEDER. www.nosopharm.com

Retour en haut de page

Alto Invest • 65, rue du Maréchal Foch • 78000 Versailles • France • Tél. : 01 39 54 35 67 • Fax : 01 39 54 53 76