Alto Invest L’investissement innovant dans les PME - Gestion d’actifs (FCPI, FIP, FCRP) par investissement dans les PME. Placement financier. Investissement responsable (ISR). Réduction d’impôt. Alto Invest L’investissement innovant dans les PME - Gestion d’actifs (FCPI, FIP, FCRP) par investissement dans les PME. Placement financier. Investissement responsable (ISR). Réduction d’impôt.

L’investissement dans les PME. L’investissement dans les PME.

Actualités

Edito de Jean-François Paumelle du 29 juillet 2016

Edito de Jean-François Paumelle du 29 juillet 2016

Les bourses internationales sont parties en vacances d’été 2016 en ordre dispersé, en baisse en zone euro, en hausse ailleurs grâce à un cocktail de facteurs (euro plus fort, pétrole plus cher, statu quo monétaire aux Etats-Unis et vote Brexit au Royaume-Uni, regain de confiance sur les marchés émergents).

Du 1er janvier au 28 juillet 2016, l’indice CAC 40 des grandes sociétés cotées françaises perd environ 5%. La bourse allemande fait à peine mieux tandis que les bourses d’Italie et d’Espagne perdent respectivement environ 20% et 10%, handicapées par un secteur bancaire dont les mauvaises créances inquiètent, surtout en Italie. L’ indice des grandes entreprises cotées à New-York progresse au contraire de 5%, aidé par un pétrole qui se reprend et un dollar que rend moins fort le report d’éventuelles hausses de taux d’intérêt. Une remarque particulière sur la hausse paradoxale de plus de 7% de l’indice des grandes entreprises cotées à la bourse de Londres qui bénéficie surtout en fin de semestre de l’effet positif de la forte chute de la livre sterling liée au Brexit sur des résultats d’entreprises très internationales.

Côté taux, le vote surprise britannique pour une sortie de l’Union Européenne a créé une inquiétude qui profite aux valeurs refuges que sont les emprunts d’état des pays développés. Leurs taux chutent partout dans le monde à des niveaux inédits (souvent négatifs) pour tous les observateurs et incompréhensibles pour le grand public (l’Allemagne emprunte à des taux négatifs jusqu’à 10 ans, la France jusqu’à 8 ans). En zone euro, la politique de la Banque Centrale Européenne conduit de nombreuses banques à initier des prélèvements d’intérêt sur des positions créditrices afin d’inciter les agents économiques à dépenser (ou investir).

Les évolutions de devises ont été peu spectaculaires avant le vote sur le Brexit : redressement des devises des pays exportateurs de pétrole et de matières premières, orientation à la hausse de l’euro et du yen contre dollar. Le résultat surprise du référendum britannique a eu comme impact le plus direct une forte chute de la livre sterling contre toutes les autres devises, surtout celles les plus éloignées de l’épicentre de l’Europe (-18% contre yen, -14% contre dollar, seulement – 10% contre euro).

Côté matières premières, le phénomène le plus significatif aura été le rebond des cours du pétrole à partir de leur plus-bas de janvier 2016 (27,81$,le baril de Brent) jusqu’à plus de 50$ en juin 2016 (41,9 $ le baril de Brent au moment où nous écrivons en raison des craintes de ralentissement mondial post-Brexit). L’or, au contraire, semble bien prendre une solide tendance haussière depuis le début 2016, renforcée par le vote sur le Brexit, valeur refuge oblige.

Le premier semestre 2016 dans son ensemble a vu une majorité des fonds Alto Invest se déprécier logiquement, notamment les FCPI, plus concentrés en PME cotées dont les cours ont plus subi la baisse des bourses en zone euro (ainsi que la baisse de la livre sterling pour les PME britanniques).

Nous remercions nos partenaires et nos souscripteurs grâce à qui la collecte de nouveaux fonds du premier semestre 2016 a été très bonne. Nos équipes comptent bien mettre à profit des valorisations d’entreprise plus raisonnables dans l’investissement de ces nouveaux fonds sur les semestres à venir. Grâce à un programme de cessions activement mené ces dernières années, nous sommes en mesure d’annoncer des distributions très significatives (partielles ou totales dans certains cas) pour l’automne sur nos 8 fonds en mode de remboursement (FCPI Alto Innovation 5 et 6, FIP France Alto, FIP France Alto 2, 3 et 4, Fip France Fortune Alto, FIP France Fortune Alto 2).

Le FCPI d’Alto Invest ouvrant droit à une réduction d’impôt sur le revenu, InnovAlto 2015 (tranche 2016), est bien entendu ouvert à la souscription. Nous invitons tous ceux qui sont concernés par l’impôt sur le revenu ou l’impôt sur la fortune à contacter leur conseiller financier et à prendre connaissance de notre offre d’investissement défiscalisante.

Article rédigé par Jean-François PAUMELLE le 29 juillet 2016

Retour en haut de page

Alto Invest • 65, rue du Maréchal Foch • 78000 Versailles • France • Tél. : 01 39 54 35 67 • Fax : 01 39 54 53 76